L'heure d'été.


SOMMAIRE


   1. PRÉSENTATION.

   2. HISTORIQUE.

   3. CONTROVERSE.

   4. LA DIRECTIVE EUROPÉENNE.



1. PRÉSENTATION.

        L'heure d'été : système consistant à avancer l'heure légale de une ou deux heures par rapport à l'heure solaire, de façon à bénéficier d'une plus longue période d'ensoleillement en soirée et dans le but de faire des économies d'énergie. Dans les pays tempérés de l'hémisphère Nord, l'heure est avancée d'une heure au
printemps, puis remise à l'heure « normale » en automne.



2. HISTORIQUE.

        Le concept de l'heure d'été fut mentionné en 1784, dans un essai fantaisiste de Benjamin Franklin. Il fut évoqué sérieusement pour la première fois en 1907, par l'entrepreneur britannique William Willett, dans un ouvrage intitulé Waste of Daylight (« Gaspillage de la lumière du jour »). L'heure d'été fut appliquée en France à partir de 1916 et, après la Première Guerre mondiale, de nombreux pays européens l'adoptèrent afin de réaliser des économies d'énergie. Par la suite, certains revinrent à l'heure solaire ; d'autres conservèrent l'heure d'été, qui était cependant controversée. à la suite de la crise pétrolière de 1973, l'heure d'été fut de nouveau adoptée, notamment par la France, en 1976.



3. CONTROVERSE.

        Les arguments en faveur du maintien de l'heure d'été sont plus nombreux que ceux qui vont dans le sens de sa suppression. De nombreuses personnes aspirent à profiter du soleil après leur journée de travail et certains spécialistes estiment que les économies d'énergie réalisées par le changement d'heure correspond à la consommation annuelle d'une ville comme Lyon.

        Pour certaines entreprises, il est nécessaire d'uniformiser les horaires avec les pays voisins. Ainsi, la SNCF perdrait 50 millions de francs tous les six mois dans le cas où la France abandonnerait l'heure d'été. Enfin, l'industrie des loisirs estime un manque à gagner de 46 milliards de francs dans le cas où l'heure d'été ne serait pas maintenue.

        Parmi les personnes qui souhaitent la suppression de l'heure d'été, les parents protestent contre le danger d'envoyer leurs enfants à l'école, le matin, alors qu'il ne fait pas encore jour, et contre les perturbations occasionnées chez l'enfant par le changement de rythme ; pour les fermiers, le rythme de travail dépend de l'ensoleillement et le changement d'heure présente de lourds inconvénients. D'autre part, certains scientifiques mettent en garde contre les effets néfastes du changement d'heure sur le sommeil.



4. LA DIRECTIVE EUROPÉENNE.

        Le débat a finalement été tranché au niveau européen. L’heure d’été a été adoptée par la plupart des pays membres dans les années 1970, et son application a été harmonisée en 1996. En novembre 2000, les Quinze pays de l’Union européenne (UE) ont adopté une directive qui rend l’heure d’été obligatoire pour tous les pays membres, de manière illimitée dans le temps. Néanmoins, en 2007, un rapport sera élaboré à partir des informations fournies par les États membres et, en fonction de celui-ci, une révision de cette directive pourra être proposée par la Commission européenne. Cette possibilité vise à laisser aux futurs États membres de l’Union européenne le temps de s’adapter à l’heure d’été lors de leur adhésion. L’heure d’été est en vigueur chaque année du dernier dimanche du mois de mars au dernier dimanche du mois d’octobre.






Sommaire


Page modifiée le




Toute reproduction interdite / Copyright © 2007.